Return to site

Les trous noirs

Médiation

Média : Cité des sciences et de l'industrie (planétarium)

Thème : Trou noirs

· Médiation

Cité des Sciences et de l'Industrie
Trous Noirs : Dure 40 minutes, à 14:00 du mardi au dimanche.

Attention, lors des vacances, ces horaires changent. Veuillez consulter la rubrique "Information utiles" en fin de page.

La Cité des Sciences et de l'Industrie vous accueille pour une expérience unique, au sein de son planétarium, ils vous est maintenant possible d'approcher ces ogres cosmiques : Les Trous Noirs.

Une fois confortablement installé.e.s dans nos sièges, les lumières s'éteignent.
Apparaît alors un ciel étoilé, que l'on peut observer à travers les vitres du vaisseau spatial Sagittarius A, dans lequel nous avons embarqué pour ce voyage cosmique.

Lors de cette visite, nous sommes en premier lieu invité.e.s à croiser le seul satellite naturel de la Terre : la Lune. Puis, en nous éloignant de plus en plus de notre planète, nous rencontrons Mars puis le Soleil.
Nous quittons ensuite le système solaire, et nous prenons connaissance de la diversité des populations d'étoiles, appelées "populations stellaires".

Continuant notre chemin, on découvre le cycle de la vie des étoiles dans l'Univers. On apprend l'importance de leur masse sur leur longévité et sur leur façon d'évoluer au cours du temps.
Les géantes, supergéantes, les naines, bleues et rouges n'auront plus de secret pour vous.

Voici Alnitak, une géante bleue (dans le coin en bas à droite).

Alnitak et la Nébuleuse de la Flamme

Puis, la nébuleuse d'Orion pointe son nez dans un recoin du cosmos. Les distances ne se mesurent désormais plus en kilomètres. L'immensité du vide intergalactique est exprimé en années lumières (distance parcourue par la lumière en un an).

Nebuleuse d'Orion

On assiste ensuite à la mort d'une étoile massive. L'explosion super-puissante dont elle découle, appelée Supernova, donne naissance à son tour à une nébuleuse de gaz et de poussière et laisse en son cœur une étoile très compacte : une étoile à neutrons. Ces dernières sont des astres qui pèsent une à trois fois la masse du Soleil, mais dont la circonférence est environ de la taille de Paris.

Puis, continuant à voguer dans le vide cosmique, on se retrouve nez-à-nez avec un trou noir, de "petite" masse. Nous sont alors expliqués les mécanismes de détection de ces "monstres invisibles".

En prenant de la distance par rapport à notre galaxie, la Voie Lactée, on découvre sa structure de spirale, avec son bulbe galactique (la grosse cacahuète très brillante en son centre) et ses bras spiraux. Elle est enrobée d'un énorme halo peu dense en étoiles.

Représentation de la Voie Lactée

Mais ce n'est pas tout, on prend également connaissance du fait que son centre (le bulbe) est en réalité un trou noir supermassif (des millions de fois la masse du Soleil). Et on apprend qu'il y en a, des trous noirs supermassifs, qui pèsent même un milliard de fois la masse du Soleil.

La Cité des Sciences et de l'Industrie nous accompagne dans la découverte de la physique, de l'astrophysique et l'astronomie.

Cette expérience relève du rêve et c'est la tête dans les étoiles que j'en suis sortie.

Informations utiles :
Fiche info de la diffusion
Trous Noirs.
Site de la Cité des Sciences et de l'Industrie.
Twitter
Cité des Sciences et de l'Industrie. Facebook Cité des Sciences et de l'Industrie.

Nathalie Bauchet

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly