Return to site

La Lune et Nous

Médiation

Média : Arte TV

Thème : La lune

· Médiation

Allez, cette semaine, on reparle de la Lune. Notre rapport à elle, comment l'admirer, comment l'observer et la comprendre !
Retrouvez la série Web animée d'Arte TV pour en apprendre un peu plus sur la Lune.
Cette série de 5 épisodes de 3 minutes chacun est disponible jusqu'au 1er Janvier 2020 !

@ArteTV, logo

Habiter la Lune

Voilà 50 ans que l'Humain a fait son premier pas sur la Lune.
Ce premier pas représente-t-il les prémices d'une colonisation lunaire par l'Homme ? La Lune est-elle prête à nous accueillir ?

Pendant de très longues années, la réponse était catégoriquement négative, car ce satellite naturel de la Terre est beaucoup trop sec pour abriter toute forme de vie humaine.

Cependant, de l'eau y a été repérée. Tout cela devient-il donc possible ?
Cette eau se traduit par la présence de glace aux pôles, en surface et dans tout le manteau lunaire : la couche interne entre le noyau et la croûte.

La Lune

@NASA, Moon

L'eau, dont la molécule est H2O : deux atomes d'hydrogène pour un atome d'oxygène, permettrait d'obtenir par extraction, ces atomes.
Le but ? Créer du carburant. En effet, lorsque ces deux gaz sont mélangés, cela crée une explosion.

Ainsi, cette découverte aqueuse ravive les rêves de colonisation lunaire. Mais ne nous méprenons pas. Il reste difficile (voire impossible) de vivre sur la Lune.

Le premier bémol, c'est la température. Entre le jour et la nuit, on y subit une différence de 300°C.

Deuxième problème : les effets dévastateurs sur la santé, des éruptions solaires, appelées aussi "tempêtes solaires" : ce sont des jets de matière faites par le Soleil. Les poussières et rayons cosmiques, c'est à dire, flux de particules de haute énergie venant de l'espace, sont aussi dévastateurs pour l'humain. Suite à ces agressions cosmiques, les colonisateurs souffriraient de bronchites, d'irritation des yeux ainsi que de lésions des poumons ou de cancers.

Une des idées pour se protéger de ces agressions, est de vivre dans d'immenses tunnels de lave ou encore d'envoyer des dômes gonflables pour construire un village lunaire permanent.
Les chercheurs pensent que dans ces conditions, la cohabitation entre les robots et les cosmonautes serait possible.

L'ESA (Agence Spatiale Européenne) s'y verrait résider d'ici 2030. Leur but : implanter des radiotélescopes, télescope qui capte les ondes radios, sur la face cachée de la Lune afin de tendre l'oreille sur l'Univers.

Vivre avec la Lune

On prête à la Lune toutes sortes de pouvoirs : des soucis de sommeil, la hausse des naissances lors des pleines Lunes, et bien d'autres encore.

L'influence de ce corps céleste est indéniable. En effet, la vie sur Terre, telle qu'elle existe actuellement, serait impossible sans la Lune.
D'une part, notre planète serait désaxée, donc plus rien ne garantirait l'alternance des saisons. Puis, elle tournerait beaucoup plus vite, la Terre. Les journées dureraient 19 heures et non plus 24 !
Les marées seraient chamboulées. L'attraction gravitationnelle que la Lune exerce sur la Terre régule en fait le mouvement de va et vient des Mers.
Quel est le lien avec la vie sur Terre, me direz-vous ?
Et bien c'est très simple : la variation du niveau des mers a permis aux êtres vivants de passer de l'eau à la terre ferme. Elle a donc contribué à l'évolution des espèces.

Les propriétés lunaires telles que : les cheveux qui poussent mieux en phase montante, l'intérêt de travailler le sol ou planter lors des phases descendantes, ne possèdent aucune preuve scientifiques.
Il n'y a qu'une corrélation entre les difficultés à trouver le sommeil et les phases de la Lune, mais les liens sont très ténus et les explications causales des plus variées...

Il n'y a en réalité qu'un seul domaine où cet astre a une influence, et celui là, pour sûr : les Arts !

Et oui, on la retrouve partout, cette Lune : en peinture, en photo, en littérature, au cinéma, ...

Le voyage dans la Lune, Méliès

@Laboiteverte, Le voyage dans la Lune

Clair de Lune sur le port de Boulogne, Manet

@Wikipédia, Clair de Lune sur le port de Boulogne

Observer la Lune

La Lune a divisé les avis au cours de l'Histoire. Mais la première question qui a suscité le débat, chez les Grecs dans l'antiquité, c'est de savoir si la Lune est lisse ou non.
Aristote a insufflé une dynamique gravitant autour de l'idée que le monde supralunaire (sur la Lune) est perfection : donc que oui, elle est "lisse, régulée, sphérique, polie et plate".

Cependant, la création de la première lunette par Galilée en 1610 révèle que la surface lunaire n'est pas lisse. On peut enfin déceler les montagnes de la Lune.
Cette découverte entraîne les sélénographes, qui sont les cartographes quand il s'agit de la Lune, à nommer les reliefs aperçus.

La typologie proposée en 1651 par Riccioli et Grimaldi est celle qui finira par s'imposer :
Les cratères prendront des noms d'astronomes et personnages célèbres.
Les Mers, quant à elles, seront dotées de noms liés à la météorologie ou à des traits de caractère.
Attention, ne nous méprenons pas, les Mers sur la Lune n'en ont que le nom, car ce sont de larges plaines de basalte, roche du magma, formées par d'anciennes coulées volcaniques.

Cependant, l'humain est futé ! En 1968, il crée la mission Apollo 8, qui sera la première mission permettant d'observer la face cachée de la Lune.
Que voit-on alors ?

Et bien, ce que l'on voit, c'est que la Lune présente un tout autre visage !

Elle a une "figure écorchée", de multiples cratères, des montagnes, des bosses, des trous, et a contrario de la face visible, elle a très peu de tâches très sombres que nos acolytes sélénographes ont appelé "Mers".

Admirer la Lune

La Lune offre des spectacles, à nous terriens, divers et variés.
Commençons par l'éclipse de Lune, dont on a parlé ici. Qu'est ce que c'est, une éclipse de Lune ? Et bien, une éclipse de Lune se produit lorsque les rayons du Soleil, filtrés par l'atmosphère terrestre (couche gazeuse autour de la Terre) drapent celle-ci d'une cape rougeâtre.

Comment ça marche, une éclipse de Lune ?

@ARTETV, Eclipse de Lune

La Lune Noire quand à elle en réalité, c'est une Nouvelle Lune, mais lorsque cela arrive une seconde fois au cours d'un même mois. C'est à dire deux Lunes de couleur nuit en moins de 31 jours.

Et la Super Lune, alors, quésaco ?
La Super Lune, ça n'est et reste "que" la Lune, mais lorsqu'elle se trouve au périgée, c'est à dire à la distance la plus petite de la Terre sur l'orbite. La Lune est donc à 350 000 kilomètres environ, au lieu de 406 000 kilomètres lorsqu'elle est à l'apogée : distance la plus grande de la Terre sur l'orbite. Vous pouvez vous référer aux images qui suivent pour vous y retrouver.

Lune à l'apogée (plus grande distance) et Lune au périgée (plus petite distance)

@ARTETV, Apogée, périgée

Enfin, le dernier spectacle, et pas des moins impressionnants, c'est l'éclipse solaire totale ! C'est un cadeau précieux, car il ne se présente à nous, dans cette configuration (donc au plus proche de nous) que tous les 370 ans en moyenne.

Eclipse solaire

@Wikipédia, Eclipse solaire

Comment ça marche, une éclipse de soleil ?

@ARTETV, Eclipse de Soleil

Chaque année, notre satellite s'éloigne un peu plus de la Terre : d'environ 3.8 centimètres par an. Ce phénomène ne fera pas disparaître l'astre avant des milliards et des milliards d'années, mais d'ici 500 millions d'années, on pourrait être privé du spectacle des éclipses totales.

Comprendre la Lune

Pour comprendre la Lune, regardons un peu son Histoire. Est-elle la fille/le garçon, la sœur/le frère ou l'amant.e de notre étoile, le Soleil ?

Dans la mythologie polynésienne, Fati, Dieu de la Lune est le fils de Roua Dieu du Soleil.

En mythologie Grecque, Séléné (Déesse de la Lune : comme sélénographie, tiens) est la sœur d'Hélios le Dieu du Soleil.

Cependant, les scientifiques aussi, lui attribuent des filiations. La première, c'était une hypothèse de création suite à la collision, il a 4.5 milliard d'années à 40 000 kilomètres par heure, entre la Terre et Théia, une petite planète de la taille de Mars.

Les débris auraient entraîné la naissance de la Lune dans le disque formé autour de la jeune Terre.

Cependant, ce modèle présente une incohérence : la composition de la Lune devrait être bien plus proche de celle de Théia que celle de la Terre. Or Terre et Lune sont quasi identiques géo-chimiquement parlant.

Série photos qui expliquent la collision Théia-Terre

1. Collision avec Théia

@ARTETV, Collision Terre-Théia

2. Formation d'un disque de débris

@ARTETVn Formation disque matière

3. Agglomération de matière

@ARTETV, Agglomération matière

4. Formation de la Lune

@ARTETV, Formation Lune

Naît alors une nouvelle hypothèse, il y a quelques années : celle de la Lune "petite fille de la Terre".

Comment cela se serait-il passé ?

Il n'y aurait en fait pas eu un seul impact géant avec un corps comme Théia mais plusieurs plus petits avec des corps célestes de moindre tailles. Ainsi, il se seraient formées plusieurs "mini-Lunes", qui en entrant en collision entre elles, auraient formé notre satellite. Dans cette éventualité là, la composition chimique est donc très similaire à celle de la Terre et ainsi, en accord avec les observations.

1. Petits impacts arrachant des morceaux de Terre

@ARTETV, impacts

2. Agglomération et formation de mini-Lunes

@ARTETV, agglomération

3. Formation de la Lune par agglomération des mini-Lunes

@ARTETV, Lune formée

Ces petites vidéos d'Arte TV sont disponibles sur une longue période et ne durent que très peu de temps, alors n'hésitez pas une seconde de plus pour découvrir, admirer et comprendre la Lune !

Informations utiles :
Lien vers la mini série.

Facebook, Twitter, Instagram d'Arte TV.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly